03 / On veut bien du bon thé mais on ne veut pas regarder le vomi du thé...

Le plaisir est fonction du désir - point de vue partiel - certitudes culturelles

Si on aime bien le chocolat, on dit oui je prends ce morceau-là ou cette marque-là, c’est meilleur que l’autre. Je le prends, je le mets dans la bouche, je le mâchouille, je l’avale, et j’ai du plaisir. C’était ma certitude, et peut-être celle d’autres personnes, mais Ajaan Panna… sa façon de voir ça, c’était tout à fait autrement. Il m’a dit oui on a du plaisir, mais le plaisir il est fonction du désir de manger du chocolat. Il n’existe pas en soi. Si on pas envie de manger un bout de chocolat, on a pas de plaisir à le mettre dans la bouche. On est plutôt dégoûté…. 

RÉSUMÉ

La façon de voir d’Ajaan Panna était tout-à-fait différente – le plaisir du chocolat est fonction du désir de manger du chocolat, il n’existe pas en soi – il suffit de boire le meilleur thé du monde, si on regarde ce qu’on a vomit, on est dégoûté – on s’arrête à la bouche, on ne parle pas de l’estomac – décalage entre culture et physiologie qui devient un tabou – Ajaan Panna m’a éclairé sur le fait que mes certitudes sont culturelles – chercher dans le faux

0 commentaires

Pin It on Pinterest