– 2018 –

14/ 3 raisons de ne pas tuer une mouche

L’acte de tuer - un principe d’existence commun à tous les êtres vivants - réincarnation

O n peut dire « ouais, ce n’est qu’une mouche », mais si on sait que tous les êtres vivants ont le même principe d’existence… ils sont nés pour éprouver la vie et chercher le plaisir. Pour une mouche, c’est la nourriture en premier, certaines activités affectives avec d’autres mouches, et puis être à l’abri du danger, ne pas être mangée par les oiseaux ou tuée avec une tapette…

Résumé

Taper sur une mouche, je l’ai fait souvent avant d’être moine – la réaction de tuer est exagérée – tous les êtres vivants ont le même principe d’existence : éprouver la vie et chercher le plaisir – pour une mouche, c’est trouver la nourriture, avoir une relation affective avec d’autres mouches et être à l’abri du danger – nous sommes nés comme être humain, mais après on ne sait pas… par exemple on peut être une mouche – la mouche, c’est peut-être mon arrière grand-mère – on peut agiter sa main, ouvrir la fenêtre… ça demande un effort plus grand qu’utiliser la tapette, mais ça fait une bonne action.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.