6 axes de prévention… et d’évolution # 2/3

6 axes de prévention… et d’évolution # 2/3

Mar 27, 2020 | Carnets, En pratique !

Dans la première partie de cet article, nous avons découvert quatre grandes lois tirées de l’observation de la nature : la cohérence, le mouvement, l’interdépendance, et l’existence de cycles. Nous avons ensuite mis en évidence les mêmes mécanismes à l’oeuvre dans notre propre corps, et dégagé une notion fondamentale : notre corps est un véritable médecin, capable de s’adapter en permanence à un monde en mouvement. Parler de santé et de prévention passera donc pas le développement de cette conscience et la mise en place d’un mode de vie lui permettant d’exercer son art en toute liberté, ou mieux encore de l’accompagner, unissant par là vitalité et sagesse.

Dans cette deuxième partie, nous allons développer ce propos et l’élargir, en donnant une définition large de la conception de la santé en Médecine Chinoise. Nous terminerons par donner les 6 critères de prévention, qui seront quant à eux détaillés et accompagnés de plusieurs fiches pratiques dans la troisième et dernière partie.

Dans un simple pépin de pomme !

Pensez un instant à ce que représente un simple pépin de pomme. Seul, il n’est rien, il a besoin de conditions pour exprimer son potentiel, mais il a aussi en lui toute l’impulsion innée de la vie qui le poussera à développer des racines profondes et une chevelure épaisse qui, de branches en bourgeons, libèrera des fleurs, des fruits, jusqu’à si possible coloniser l’espace entier de généreuses forêts de pommiers !

Soyez surs d’une chose : la vie n’a de cesse de chercher à s’épanouir et à prospérer. La vie et votre corps aiment la vérité autant que la santé !

La santé selon la Médecine Chinoise… 

En Médecine Chinoise, la maladie et la mort font partie intégrante de la conception de la vie. La santé est considérée comme un potentiel, celui de maintenir un équilibre entre deux forces : l’énergie interne (Qi correct) et la maladie (Qi pathogène). Tant que nous maintenons cet équilibre, nous restons en bonne santé et sommes capables de gérer la plupart des menaces. Il s’agira donc d’éviter de stimuler les agressions extérieures de toute sorte, mais aussi et surtout de maintenir la santé ! Très simple et évident quand on y pense… L’importance accordée à la prévention est une des grandes caractéristiques de la santé à l’orientale, qui met en avant l’incroyable médecin qu’est notre corps et propose des moyens d’action simples, peu coûteux, naturels, éducatifs, et qui en outre responsabilisent l’individu dans la prise en charge de sa propre vitalité. 

Loin d’être étouffée par le paradigme scientifique de notre médecine occidentale, la Médecine Chinoise, sous des déclinaisons variées, continue aujourd’hui a faire profiter de ses méthodes simples, naturelles et peu invasives, plusieurs milliards de personnes et a naturellement intégré la palette d’action de nombreux services médicaux modernes. Espérons pour le bénéfice de ceux qui souffrent qu’elle puisse le faire également dans nos régions qui dédaignent encore trop souvent de s’y pencher avec objectivité. Je vous invite également à relire « La santé, 5 définitions« .

L’importance des Reins : le terrain énergétique

En Médecine Chinoise, c’est le système énergétique des Reins* qui est la pierre angulaire de notre vitalité, et donc de notre système immunitaire. Véritable batterie énergétique à la base de tous les processus métaboliques, c’est lui qui contient notre « pépin de pomme », l’injonction et la programmation de la vie à croitre et s’épanouir, que l’on peut rapprocher de l’ADN. « Le microbe n’est rien, le terrain est tout ! », nous disait Antoine Béchamp (1816-1908 – citation popularisée par Pasteur). La qualité de ce terrain, c’est avant tout celle de nos Reins !

Maintenir les Reins en bonne santé est donc d’une importance fondamentale et l’essence de nombreuses pratiques orientales, comme le Qi Gong par exemple. Il s’agira d’une part de ne pas les épuiser par une bonne hygiène de vie, et d’autre part de les renforcer par différents exercices ayant tous en commun le lien entre corps, esprit et souffle.

D’autres organes* contribuent aussi en première ligne à l’immunité en énergétique chinoise : le Foie, les Poumons, et le Coeur, qui en charge de la cohérence de l’ensemble du territoire du corps-esprit, physiologie et psychisme… Nous savons à quel point l’anxiété ou la peur mettent à mal notre vitalité… Corps et esprit sain ne sont qu’une seule et même chose ! 

* A ne pas superposer à la conception anatomique. Les organes en énergétique englobent l’organe, mais ne se limitent pas à lui. 

Le rôle clé du Foie : l’impulsion de l’être essentiel 

Le Foie est un organe aussi central que fascinant. Indispensable à la régulation de notre organisme, son rôle physiologique multiple et complexe peut se résumer en 3 points : stockage (vitamines, sucre, sang…), filtrage et synthèse (glucides, lipides, protéine, bile…). On lui attribue plus de 300 fonctions ! 

En énergétique chinoise, c’est un véritable « général des armées », un planificateur capable de gagner ses batailles sans même avoir à les livrer, ce qui met en avant le rôle clé qu’il joue avec les Reins sur le plan immunitaire. Le Foie est aussi très intéressant à mettre dans la perceptive d’un virus. Associé à l’élément Bois, il correspond au printemps et au vent, mais aussi à cette énergie puissante qui pousse la Nature à sortir de la réserve de l’hiver pour se tendre à nouveau vers la lumière. Le Foie, c’est l’adolescent en nous, qui cherche à explorer toutes les possibilités de l’existence, sans aucune contrainte. On dit de lui qu’il assure « la libre circulation de l’énergie », et tout ce qui nous contraindra notre besoin profond d’être celui ou celle que nous sommes vraiment (notre « être essentiel » diront certains) résonnera avec le Foie sous la forme d’une tension sourde, de colère, de frustration. A contrario, pour peu qu’elle puisse compter sur un terreau de qualité (une famille et des amis bienveillant, mais aussi une bonne capacité à se ressourcer au quotidien – élément eau) et une direction lumineuse (élément feu), la puissante dynamique de mouvement de l’élément Bois nous amènera à produire les fruits les plus vertueux. Entre Terre et Ciel, Racines et Lumière, se tient le Foie, garant de notre immunité, mais aussi de notre capacité à saisir le vent du changement pour évoluer sur un plan vertical. Bien à propos, n’est-ce pas !

Le méridien du Rein, un chaudron énergétique et immunitaire, racine de la vie !

Le méridien du Foie, un général immunitaire… et un adolescent tendu vers la lumière ! 

Des tisseurs tissés… l’inter-être est une des caractéristiques du vivant.

Les 6 facteurs de prévention

de la Médecine Chinoise

Attardons-nous à présent sur le coeur de cet article : les 6 critères de prévention de la Médecine Chinoise. Tradtionnels mais tout aussi contemporains, ils traversent à eux seuls toutes les dimensions de notre existence, de l’environnement aux relations sociales, de ce que nous mangeons à ce que nous pensons… Nous les détaillerons dans la 3ème et dernière partie de cet article qui sera également riche de MISES EN PRATIQUE (do-in, makko-ho, Qi Gong, méditation…) ! 

Un article comme celui-ci représente beaucoup de travail !

Si vous l’avez apprécié d’une manière ou d’une autre, pourquoi ne pas le transmettre, m’envoyer un petit mot pour partager vos réactions, précisions, questionnements ? 

14 + 2 =

En lien…

Archives

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

8 clés essentielles pour mieux prendre soin de soi !

Recevez un pdf gratuit avec 8 clés essentielles pour développer joie, santé et conscience au quotidien !

En vous inscrivant, vous recevevrez aussi quelques nouvelles de temps en temps, avec modération et conscience.

Bien reçu !

Pin It on Pinterest

Share This