On dit qu’en hiver, la Terre et le Ciel se séparent, comme une mère qui vient d’enfanter du fruit de la vie. Mais le lien subsiste toujours, il est simplement en suspension, le temps que la Terre se restaure avant de renouer avec l’influence du Ciel pour un nouveau printemps. Cette séparation momentanée est magnifiée par l’horizon qui s’élargit en hiver, comme sur cette image où la Nature s’épure pour ne laisser transparaitre que l’essentiel : la Terre, le Ciel, et leur relation !