Considéré tantôt comme un charlatan abusant de théories pseudo-scientifiques, tantôt comme un maître spirituel éclairé alliant médecine du corps et de l’esprit, Deepak Chopra (lien wiki) est sans nul doute un personnage complexe. Titulaire d’une licence en médecine, il débute son parcours spirituel au contact de Maharishi Mahesh Yogi (lien wiki), fondateur du mouvement de Méditation Transcendantale (et gourou célèbre pour avoir notamment enseigné aux Beatles, ou encore à David Lynch…), avant de lancer son propre mouvement et de publier près d’une quarantaine d’ouvrages.

Je n’avais jamais pris le temps de me plonger dans les écrits de Deepak Chopra pour me faire une idée, mais j’ai fini par ouvrir « les 7 lois spirituelles du succès », un livre court qui je dois dire offre un condensé spirituel assez convaincant. Derrière une forme faisant volontiers appel aux théories quantiques et à la culture américaine, on y trouve des fondements proches de la Médecine énergétique Chinoise (MTC) et des sagesses bouddhiste et hindouiste (tradition dont l’auteur est issu). Il me semble évident qu’ils induisent les conditions d’un succès compatible avec le chemin spirituel. 

Je vous en propose quelques extraits, ainsi que le résumé des 7 lois, que vous pouvez imprimer et expérimenter dans votre quotidien si le coeur vous en dit.

Quelques passages…

Des poussières d’étoile.

N ous sommes des voyageurs sur le chemin du cosmique — des poussières d’étoiles roulant et dansant éternellement dans les remous et les tourbillons de l’infini. La vie est éternelle, mais les expressions de la vie sont éphémères, momentanées, transitoires. Gautama Bouddha, le fondateur du bouddhisme, a dit un jour: « Cette existence est aussi éphémère qu’un nuage d’automne. Assister à la naissance et à la mort des êtres est comme regarder les mouvements d’une danse. Une vie est un éclair dans le ciel, elle court comme le torrent dévale une montagne escarpée. » Nous nous arrêtons un instant pour nous rencontrer, nous regarder, nous aimer et partager. Ce moment est précieux, mais il est passager. C’est une parenthèse dans I’éternité. Si nous le partageons avec attention et amour, le coeur lumineux, nous créerons l’abondance et la joie les uns pour les autres. Alors ce moment aura été digne d’être vécu.

Seul le coeur connait la bonne réponse.

L a plupart des gens pensent que leur coeur est faible et sentimental. Mais ce n est pas vrai. Le coeur est intuitif, il est holistique, il est contextuel, il est relationnel. Il n’a pas un tempérament de perdant ou de gagnant. Il bat dans l’ordinateur cosmique — le champ de pure potentialité, de pure connaissance et du pouvoir infini d organisation — et prend toute chose en compte. Par moments, il peut ne pas sembler rationnel, mais en réalité il possède une capacité d’analyse a la fois beaucoup plus fine et plus précise que tout ce qui appartient a la pensée rationnelle.

Découvrir ses talents particuliers.

J e n’ai cessé de répéter à mes enfants qu’il y avait une raison à leur vie sur terre et qu’ils devaient la trouver. Je leur ai tenu ce discours dés qu’ils eurent atteint l’âge de quatre ans. Au même âge, je leur ai aussi appris a méditer. Je leur ai dit : « Vous ne devez jamais vous inquiéter pour votre futur. Si, devenus adultes, vous ne gagnez pas votre vie, je pourvoirai a vos besoins. Je ne veux pas que vous soyez obsédés par l’idée de réussir a l’école, ni par celle d’obtenir les meilleurs diplômes ou d’aller dans les meilleures universités. Ce qui doit vous obséder, c’est de chercher comment vous pouvez servir l‘humanité et de découvrir vos talents particuliers. Vous avez un talent particulier et une manière unique de l’exprimer. Personne d’autre ne le possède.

Une approche spirituelle du succès.

L a réussite peut être définie comme la constante expansion du bonheur et la réalisation progressive de buts utiles. Elle nous offre la possibilité de satisfaire naturellement nos désirs. Et pourtant, le succès, la création de richesses, ont toujours été considérés comme des processus nécessitant un travail acharné. De plus, ils sont souvent censés s’obtenir aux dépens d’autrui. Nous avons besoin dune approche plus spirituelle du succès et de l’abondance, celle-ci pouvant être décrite comme un grand mouvement de toutes les bonnes choses vers nous. La connaissance et la pratique d’une loi spirituelle nous mettent en effet en harmonie avec la nature. Elles nous permettent donc de créer sans avoir à y prendre garde, avec joie et avec amour.

Gouverner notre usine énergétique.

V oyez votre corps physique comme un dispositif de contrôle de l’énergie. Il peut la produire, la stocker et la dépenser. Si vous savez comment produire, stocker et dépenser l’énergie d’une manière utile, alors vous pouvez créer n’importe quelle quantité de richesse. L’attention à l’ego consomme une quantité énorme d’énergie. Lorsque votre point de référence interne est votre ego, lorsque vous désirez le pouvoir et le contrôle sur autrui, ou lorsque vous recherchez l’attention d’autres personnes, vous gâchez complètement I’énergie.

Prendre une (bonne) décision.

L orsque vous prenez une décision – quelle qu’elle soit -, vous devez vous poser deux questions. D’abord : «  Quelles sont les conséquences de ce choix ? ». Dans votre coeur, vous les découvrirez immédiatement. Ensuite : « Ce choix sera-t-il source de bonheur, pour moi comme pour ceux qui sont autour de moi ? ». Si la réponse est oui, continuez. Dans le cas contraire, si ce choix est susceptible de provoquer de la détresse, pour vous comme pour autrui, renoncez. C’est aussi simple que cela.

(…)

Il importe de connaître un mécanisme très intéressant : l’univers nous aide à faire spontanément le bon choix. Or, ce mécanisme est en relation avec nos sensations physiques. Le corps connait deux types de sensations : le confort et l’inconfort. Alors, lorsque vous effectuez un choix, écoutez votre corps. Demandez-lui : « Si je prends cette décision, que se passera-t-il ? ». S’il vous envoie un message d’inconfort, votre choix n’est pas le bon.
Chez certaines personnes, les messages de confort et d’inconfort proviennent de la zone du plexus solaire. Mais chez le plus grand nombre, ils se font sentir dans la région du coeur. Alors, écoutez votre coeur et demandez-lui ce que vous devez faire. Puis attendez la réponse, une réponse physique, sous la forme d’une sensation. Le signal peut être extrêmement faible, mais il réside là, dans votre corps.

A propos du don.

C haque relation fait partie du « donner et recevoir ». Donner engendre recevoir, et recevoir engendre donner. Ce qui monte doit descendre, ce qui part doit revenir. En réalité, recevoir est la même chose que donner, ce sont des aspects différents du flot de l’énergie dans l’univers. Si vous empêchez le cours de ce mouvement, vous interférez avec I’intelligence de la nature.

Dans chaque graine dort la promesse de milliers de forêts. Mais la graine ne doit pas être gardée. Elle doit donner son intelligence au sol fertile. A travers ce don, son énergie invisible s’épanouit en une manifestation matérielle. Plus vous donnez, et ainsi laissez l’abondance de l’univers circuler dans votre vie, plus vous recevrez. En réalité, tout ce qui a valeur de vie ne fait que se multiplier a travers le don. Ce qui ne se multiplie pas par le don ne vaut pas la peine d’être reçu ou donné. Si, en offrant, vous avez |’impression de perdre quelque chose, alors votre offrande n’est pas réellement un don et ne grandira pas. Si vous donnez en grommelant, il n’y a pas d’énergie derrière ce don.

Pratiquer le silence.

P ratiquer le silence signifie consacrer un certain temps à ne faire qu’être. Vivre l’expérience du silence, consiste à s’échapper périodiquement de l’activité du discours. C’est aussi s’abstraire régulièrement d’activités telles que regarder la télévision, écouter la radio ou lire. Cette pratique permet de diminuer la turbulence de notre dialogue intérieur.

« Les 7 lois spirituelles du succès » 

Deepak Chopra

Editions J’ai lu

Résumé éditeur

« La réussite revêt plusieurs aspects. La richesse matérielle n’est que l’un d’entre eux. Car, bien plus qu’une destination, la réussite est une direction. L’abondance matérielle, dans toutes ses expressions, rend le voyage plus agréable. Mais une vraie réussite inclut aussi la santé, l’énergie, l’amour de la vie, l’harmonie des relations, la liberté de créer, la stabilité émotionnelle et psychologique, le bien-être et la paix de l’esprit.

Et pourtant, toutes ces joies ne nous satisferont pas si, au fond de nous, nous ne cultivons pas les graines de la divinité… Réussir veut dire rencontrer le divin, où que nous allions et dans tout ce qui nous entoure, dans les yeux d’un enfant, dans la beauté d’une fleur, dans le vol d’un oiseau… En sept lois simples mais rigoureuses, le Dr Deepak Chopra nous donne les clés du succès dans tous les domaines. C’est-à-dire les clés de la sagesse et du vrai bonheur. »