La soif spirituelle selon Osho.

La soif spirituelle selon Osho.

Jan 10, 2020 | Lectures, Pensée du jour

Parmi les grandes figures spirituelles du XXème siècle, Osho (Rajneesh Chandra Mohan Jain – 1951-1990), est un personnage contrasté qui fait débat. D’un côté on trouve un être charismatique avec de grands talents d’orateur et une puissante capacité à transmettre un enseignement. De l’autre, un radicalisme, des déclarations, et une fortune estimée à un milliard de dollars, qui ont amené certains gouvernements à qualifier son mouvement de secte dangereuse. 

Personnellement, je pense que chaque situation est faite de contrastes, et qu’il est bon d’allier esprit critique et ouverture. Avant d’un peu mieux connaitre Osho, notamment par la lecture du livre dont est issu ce extrait, j’utilisais déjà le « tarot Osho » qui reste pour moi une belle source d’inspiration. J’aime aussi me rappeler ces mots de Bouddha : « soyez votre propre lumière », qui nous invite à ressentir en chaque chose ce qui est bon ou pas pour soi. En Médecine Chinoise, on parlerait de séparer le pur de l’impur, une expression qui intègre magistralement notre processus d’évolution personnelle.

Extrait

L e divin naîtra en vous selon l’intensité avec laquelle vous le cherchez. Cela ne veut pas dire qu’une âme ou une énergie suprème pénètrera votre être de l’extérieur. La semence est déjà présente en vous, et elle commencera à pousser. Mais elle ne se développera que si vous pouvez donner de la chaleur à votre soif, de l’ardeur, du feu.

Plus vous aspirez au divin, plus il sera possible à la semence qui est cachée dans votre cœur de croître, de germer et de devenir le divin ; plus il lui sera possible de s’ouvrir, de fleurir.

Si vous avez jamais songé à faire l’expérience du divin, si vous avez jamais éprouvé un désir de silence, de vérité, alors sachez que la semence qui est en vous aspire à grandir. Cela signifie qu’une soif cachée en vous désire être étanchée. Essayez de comprendre qu’un combat très important se produit en vous ; vous devrez aider ce combat et le soutenir. Vous devrez le soutenir, car il ne suffit pas que la semence ait germé : un environnement plus nourrissant est également nécessaire. Et même si la semence a germé, cela ne veut pas encore dire qu’elle fleurira. Pour cela, il faut beaucoup plus.

Parmi les nombreuses semences répandues sur le sol, seules quelques-unes deviendront des arbres. Toutes contiennent cette possibilité : elles pourraient toutes germer et devenir des arbres et chacune pourrait à son tour produire beaucoup d’autres semences. Une petite semence a le pouvoir, le potentiel de produire une forêt entière ; elle contient le potentiel de recouvrir d’arbres la terre entière. Mais il est aussi possible que la semence, avec cet immense pouvoir, avec ce potentiel, soit détruite et que rien n’en sorte.

Osho

« La méditation pas à pas »

Editions Acarias 

Photo de couverture par Henry & Co. via Pexels

Osho, dans les années ’70

En lien…

Archives

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This